Pages

vendredi 17 juillet 2015

Egypte éternelle 3 : Voyageurs en Egypte, avant et pendant l'Expédition de Bonaparte (1798 - 1801)

     
     Difficile d’évoquer l’Egypte, sans parler de ce qui va provoquer un engouement jamais égalé, dans notre monde moderne, au fil des ans. Encore aujourd'hui au début du  XXIe siècle, il faut voir le nombre de parution ayant pour thème l'Histoire antique de l'Egypte, des expositions, les documentaires programmés sur nos chaînes télé...

Affiche exposition "Bonaparte et l'Egypte" à l'I.M.A.
  • Quelques voyageurs se sont aventurés dans ces pays de l’Orient, dès le XVIe et le XVIIe siècle. 
     On peut sans crainte de faire erreur, penser que ces récits ont participé à l'envie d'organiser une grande expédition. 
     On trouve dans une publication de Denise Brahimi, "Voyageurs en Egypte, avant et pendant l'Expédition de Bonaparte" dans les Cahiers de la Méditerranée, année 1998, volume 57, pp 39-47, des références à ces premiers aventuriers ayant foulé le sol égyptien. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/camed_0395-9317_1998_num_57_1_1225

Elle cite trois d'entre eux, en particulier : 
Savary Claude Etienne « Les Lettres sur l’Egypte » Paris, Onfroi parues en 1785-86




Volney C. F. « Le Voyage en Egypte et en Syrie pendant les années 1783,1784, et 1785 » publié en 1788-89 (deuxième édition des Œuvres complètes, Paris, Parmantier Froment, 1825





Vivant Denon  « Voyage dans la basse et la haute Egypte pendant les campagnes du général Bonaparte », Paris, Didot, An X, 1802.



  • L'expédition d'Egypte, (19 mai 1798 - 31 août 1801)
     Napoléon Bonaparte emmène avec lui une commission de savants composée d'ingénieurs, de littérateurs, de naturalistes, de dessinateurs, de deux musiciens que complètent vingt-deux imprimeurs.

     Il n’est pas encore question d’entamer des fouilles, mais de faire un « Etat des lieux ». Tous ces hommes ont pour mission première de rapporter ce qu’ils ont vu, constater, découvert, d’en faire le compte-rendu le plus fidèle, illustré de cartes, de peintures etc. 
On peut consulter de nos jours, dans diverses collections les originaux de leurs travaux. La technologie moderne, permet même de se rendre sur le site de la nouvelle bibliothèque d’Alexandrie, qui en propose la consultation sur Internet. http://descegy.bibalex.org/fr/index.html 


     Avez-vous déjà eu l'occasion de contempler un tel chef d'oeuvre, le meuble qui contient la "Description de l'Egypte" ?  Un exemplaire a été vendu en 2011, chez Christie's à Paris. Pour ceux que cela intéresse, il est possible de lire la description en suivant ce lien :
 http://www.christies.com/lotfinder/books-manuscripts/description-de-legypte-ou-recueil-des-observations-5433986-details.aspx


L'ensemble est conservé dans son meuble d'origine en acajou et placage d'acajou (hauteur: 1220 mm; largeur: 1465 mm; profondeur: 840 mm; bâti en chêne), renommées de bronze ciselé et doré à la ceinture, partie supérieure formant pupitre garni de maroquin brun-rouge bordé d'une roulette dorée à motifs égyptiens identique à celle des plats des reliures, la façade ouvrant par deux vantaux découvrant onze tirettes, les montants à angles arrondis, la base en plinthe à léger ressaut (fentes). 
           Vivant Denon, lui a participé à cette grande épopée de ce siècle. Il en a fait la relation quotidienne. Nous lui devons également la possibilité d'un échange de point de vue entre les deux côtés d'un même événement. 

DENON, Dominique Vivant / JABARTI, 'Abd al-Rahman alSur l'expédition de Bonaparte en Egypte / Vivant Denon et Abdel Rahman el-Gabarti ; témoignages croisés et commentés par Mahmoud Hussein . - Arles : Actes sud, 1998 .- 329 p. : cartes , couv. ill. en coul. ; 18 cm.-(Babel) Glossaire.-2-7427-1458-8


Quatrième de couverture :

L’armée française débarque en Egypte, près d’Alexandrie, le 2 juillet 1798, après une extraordinaire partie de cache cache d’un mois et demi avec la flotte anglaise en Méditerranée. (…)
Bien au-delà des intentions personnelles de ceux qui ont conduit l’expédition, un immense événement a pris place, d’où l’Egypte et la France sortent à jamais différentes, parce que le regard que chacune d’elles porte sur le monde en est transformé. L’Egypte verra désormais autrement l’avenir. Et la France, autrement le passé. La première a subi l’effet de souffle de l’ouragan 1789, porteur des idées de liberté individuelle, d’égalité de droits, de la toute-puissance de la raison. La seconde, en découvrant l’Egypte des pharaons, a enfin trouvé les sources d’une Histoire de l’humanité qui n’est plus chrétienne ou européenne, mais universelle. De ce croisement de deux perspectives contraires, de cette rencontre inouïe dans un même espace de deux temps qui ne se touchent pas, il se trouve que nous possédons un double témoignage au jour le jour – deux chroniques qu’il suffisait de mettre en regard pour voir apparaître la trame de cette unique aventure.

Vivant Denon et Abdel Rahman el-Gabarti furent en effet idéalement placés pour en restituer l’ambivalente vérité. N’ayant pas eu à porter les armes, ils sont restés, chacun au sein de son camp, au plus près possible du camp adverse. C’est pourquoi aujourd’hui, en les lisant ensemble, on croirait les entendre dialoguant, à l’insu de leurs compatriotes respectifs, d’un événement qui les oppose et les réunit tout à la fois. Un événement dont, bien avant la plupart de leurs contemporains, ils pressentent les conséquences à venir.


Pour en savoir plus :
Editions : Actes Sud
collection : Babel 
n° 308
date de publication : octobre 2008
336 pages
ISBN : 978-2-7427-7789-1
Prix : 8,70 €


-=-=-

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Suite à la découverte de votre blog, je me permets de vous contacter car je souhaitais vous faire découvrir le service Focus Littérature, http://www.focus-litterature.com dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs littéraires.
    En espérant que le concept de Focus Littérature vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements.
    Audrey
    Responsable communication Focus Littérature
    contact@focus-litterature.com

    RépondreSupprimer